Depuis la réforme de la formation de 2018, de nouvelles obligations pour les prestataires d’actions concourant au développement des compétences ont vu le jour, en particulier concernant la possibilité d’ouvrir leurs formations au financement par le CPF. En effet, tout prestataire souhaitant rendre éligible ses formations au CPF doit : Disposer d’un numéro de déclaration d’activité enregistré par la DREETS de sa région Disposer d’une démarche qualité officialisée (Datadock jusqu’en décembre 2021, Qualiopi à compter de janvier 2022) Et dispenser des formations certifiantes, c’est-à-dire finalisées par le passage d’une certification enregistrée par France compétences, que ce soit au RNCP (visant un métier), ou au RS (visant des compétences spécifiques, complémentaires à un ou des métiers)   Pourquoi et comment proposer des formations certifiantes ?   2 solutions sont possibles pour répondre à la 3ie obligation : Créer sa propre certification en rédigeant un dossier de demande...