La validation des acquis de l’expérience, plus communément appelée VAE, fait partie de l’éventail des possibilités offertes à toute personne souhaitant obtenir une certification métier. Ouverte en 2002, la VAE peut également s’avérer être une plue-value intéressante pour un organisme de formation, à condition d’en maîtriser tous les aspects.

Formitées vous propose en replay son webinaire sur l’opportunité pour un OF de développer la VAE en son sein. Pour le revoir/le réécouter, cliquez sur l’image ci-dessous !

formites-accelerateur-organismes-formation-integrer-vae-of-dispositif-complexe-meconnu-image

Ce que vous allez découvrir dans cette web-conférence :

  • ✅ Pourquoi la VAE est une opportunité pour votre croissance ?
  • ✅ Les étapes incontournables pour concevoir une procédure VAE pour sa certification RNCP
  • ✅ Les fondamentaux pour réussir l’accompagnement VAE de vos clients/candidats à l’obtention du diplôme.

La VAE est une procédure permettant à tout individu justifiant d’un certain nombre d’heures d’expérience, de convertir celles-ci en un diplôme certifié au registre RNCP. Les expériences peuvent être variées : il peut s’agir d’expériences professionnelles, mais également dans le cadre d’un engagement associatif ou encore à travers des missions bénévoles. Il n’y a pas de restrictions d’âge pour le dépôt d’un dossier de VAE.

Comment faire une demande de VAE ?

Cependant, deux critères doivent être remplis pour faire une demande de VAE :

  • Une expérience minimum d’un an (soit 1607 heures, continues ou non);
  • Une cohérence entre l’expérience vécue et le diplôme convoité.

Par ailleurs, la particularité de ce mode de certification réside dans le fait qu’il n’y a ni cours, ni apprentissage théorique ou pratique. Le tout, pour le candidat, est de parvenir à convaincre l’organisme certificateur que son expérience lui a permis d’acquérir les compétences requises dans le diplôme. Pour cela, il doit faire le récit de son expérience. Exercice périlleux que le candidat peut entreprendre seul, en se faisant accompagner par l’organisme de formation si celui-ci dispose d’un programme d’accompagnement, ou encore pas un organisme tiers, spécialisé dans l’accompagnement VAE.

Comment obtenir un diplôme par la VAE ?

Concrètement, trois étapes conditionnent l’obtention d’un diplôme par la VAE :

  1. Le livret de recevabilité : il s’agit d’un document permettant de justifier administrativement des expériences acquises. Il peut s’agir d’un dossier de type CERFA, dans lequel le candidat va renseigner l’ensemble des informations liées à son expérience. Il devra notamment accompagner ce livret de justificatifs administratifs tels que des bulletins de paie, des attestations d’associations ou encore des contrats de mission. Ce livret permettra entre autres d’attester des critères requis de la durée minimale d’expérience (1607 heures / un an d’expérience) et du lien direct avec le diplôme visé.
  2. Le livret VAE : lorsque le livret de recevabilité est accepté, le candidat doit ensuite s’atteler à détailler le plus explicitement possible son expérience : le type de missions, les outils et pratiques utilisés… Le livret VAE est le dossier sur lequel va s’appuyer le jury pour valider ou invalider l’obtention du diplôme souhaité.
  3. Le jury : enfin, le parcours VAE se termine par un entretien devant le jury de l’organisme de formation, qui permettra à ce dernier d’obtenir des clarifications sur le récit du candidat.

Il faut également préciser que certains certificateurs recourent à des mises en situation professionnelles dans le cadre de la certification, afin d’évaluer concrètement les candidats. C’est notamment le cas pour les Titres professionnels du Ministère du Travail.

A l’issue de ce jury, trois résultats sont possibles :

  • Une obtention totale du diplôme;
  • Une obtention partielle, signifiant que certains blocs du diplôme ne sont pas reconnus dans l’expérience vécue;
  • Une non-obtention du diplôme.

Sans aucun doute, la VAE est donc une solution intéressante pour toute personne souhaitant certifier son expérience professionnelle. Qu’en est-il pour les organismes de formation ? Quels sont les atouts d’intégrer une procédure VAE dans votre parcours de formation ?

La VAE, une opportunité pour l’organisme de formation

Pour un organisme de formation, proposer la VAE au sein de son parcours de formation revêt plusieurs avantages.

Premièrement, elle vous permet de diversifier votre offre de formation, et d’élargir votre clientèle. Par extension, cet élargissement de clientèle vous permettra d’augmenter votre chiffre d’affaires et ainsi le succès de votre organisme de formation.

Enfin, la VAE vous permet de faire rayonner votre certification. En effet, plus des candidats obtiennent votre certification, plus vous serez reconnu et vous vous démarquerez ainsi de la concurrence.

Cependant, si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure avec succès, il convient de mettre en place une procédure VAE détaillée et complète, qui doit être bien réfléchie en amont. Vous pouvez développer votre VAE seul, ou vous faire accompagner. Formités propose notamment un accompagnement complet dans l’élaboration d’une procédure VAE pour un organisme de formation. Envie d’en savoir plus, par ici !

Concevoir une procédure VAE au sein de son organisme de formation

Concevoir une VAE demande une réflexion poussée en amont. Entre autres, vous devez réfléchir :

  • A l’étape administrative et financière : quelle forme va prendre le livret de recevabilité fourni au candidat. S’agira-t-il d’un document CERFA, ou d’un livret plus détaillé ? Quels seront les éléments demandés ? Par ailleurs, allez-vous intégrer des frais d’inscription ou non ? Quel en sera le coût ? Quels sont les dispositifs de prise en charge des frais de VAE en fonction de votre statut ?
  • Au livret de VAE : propre à chaque organisme et parfois pour chaque diplôme, il doit prendre la forme d’un questionnement progressif qui amène le candidat à expliciter ses expériences. Quelles questions allez-vous poser ? Il peut s’agir, par exemple, de questions liées au matériel utilisé, aux pratiques mises en place ou au management exercé au cours de l’expérience.
  • A l’accompagnement : allez-vous proposer un accompagnement ? Si oui, quels seront les frais d’accompagnement, quel sera le mode de suivi et la méthodologie d’accompagnement ?
  • Au jury : qui composera votre jury ? Quelles sont les compétences dont le jury aura besoin pour être à même de certifier un candidat ? Quels sont les outils permettant l’évaluation ?

La mise en place d’une VAE constitue donc une véritable ingénierie de formation qu’il faut mettre en marche pour s’assurer que son parcours VAE soit complet et recevable. Sur le long-terme, quelles sont les clés pour en garantir la réussite ?

Les clés de la réussite d’une VAE 

Pour que son parcours VAE soit une réussite, il n’y a pas de secret : vous devez connaître votre sujet !

Premièrement, vous devez en effet être sensible au diplôme que vous ouvrez à la VAE, savoir quelles sont les compétences que devront avoir acquises le candidat au cours de son expérience pour justifier l’obtention du diplôme. Dans le cadre de la rédaction du livret VAE, par exemple, vous devrez savoir quelles sont les questions à poser pour bien comprendre le récit du candidat.

Deuxièmement, vous devez connaître toutes les particularités propres à la procédure VAE. En effet, avant de se lancer dans une procédure de VAE, le candidat aura certainement des questions et demandera des renseignements sur ce parcours. Vous devez donc être en mesure de lui fournir les informations demandées, ou de le renvoyer vers des services compétents qui pourront répondre à ses interrogations.

Par ailleurs, il convient pour l’organisme de formation d’avoir une démarche transparente face au candidat quant à l’explication d’une procédure de VAE. N’hésitez pas à lui parler de l’engagement que cette procédure implique, tant au point de vue moral que financier.

Pour aller plus loin, cet article « Qualiopi, RNCP, CPF… Et la VAE dans tout ça ? » pourrait vous intéresser !

formites-accelerateur-organismes-formation-Qualiopi-rncp-cpf-vae-blog

Les clés de la réussite d’une VAE 

Vous ne savez pas par quoi commencer ? Faites-vous accompagner ?

Déployer une VAE sera sans hésitation un atout pour votre organisme de formation. Pour autant, pour ne pas transformer cette aventure en chemin de croix, n’hésitez pas à vous faire accompagner pour mettre en place cette procédure dans les meilleures conditions. Dans ce cadre, Formités propose trois solutions d’accompagnement dédiés aux organismes de formation souhaitant développer une VAE :

    1. La formation à l’intégration et au déploiement de la VAE dans son OF : cette formation vous donnera toutes les clés pour garantir le succès de votre VAE en appliquant les règles définies par le certificateur, pour le diplôme identifié pour la VAE. Nos équipes expertes vous forment sur toutes les étapes de réalisation d’une VAE, du développement des différents livrables jusqu’au jury, et le conseil post-jury.
    2. La formation des acteurs de l’accompagnement à la  VAE : d’une durée de deux jours, cette formation vise la professionnalisation des acteurs dans la phase d’accompagnement des candidats à la rédaction du livret 2 et à la préparation de l’entretien avec le jury.
    3. La prestation en conception d’une procédure VAE : cette prestation s’inscrit dans le cadre de la création d’une certification RNCP. La durée de la prestation est à définir au cas par cas.

Vous avez des questions, ou souhaitez enclencher la démarche VAE au sein de votre organisme de formation ? 

Besoin de prendre du recul, de faire le point, d’un regard extérieur et expert, d’être accompagné ?

🎩  Faites appel à nos consultants-qualiticiens, pour analyser vos pratiques et les évolutions opérées depuis votre audit initial.

2 solutions « Formités » pour vous :

  • Un abonnement mensuel pour faire le point sur vos process qualité et les évolutions de votre organisme au fil de l’eau.

Se concrétise par un cycle d’audits tournants sur 1 ou 2 indicateurs tous les mois afin d’optimiser votre préparation : 2h par mois* minimum

  • Un audit blanc de tous les indicateurs à l’approche de l’audit de surveillance, réalisé dans les mêmes conditions que l’audit de suivi officiel mais enrichi de conseils et préconisations : 7h minimum *

* pour un petit OF (CA inférieur à 150 KE, 1 site, 1 catégorie d’action)

** Période à définir avec pour ligne de mire le passage de l’audit de surveillance

N’attendez pas le dernier moment !

Une démarche qualité se mène chaque jour

Formités, c’est :

100% de clients certifiés Qualiopi suite à nos accompagnements

Des consultants aguerris à la pratique des audits Qualiopi car ils sont également auditeurs certifiés pour des organismes certificateurs accrédités par le COFRAC

Des questions ?

Rendez-vous gratuit de 30 min

Vous souhaitez être épaulés dans cette démarche ou vous manquez de temps pour vous être prêt pour votre prochain audit de surveillance, faites appel aux consultants experts Formités.